Centre des formalités des entreprises (CFE) : est-ce vraiment plus simple ?

Publié le : 02 avril 20214 mins de lecture

Si vous avez l’intention de créer une entreprise, il est important de se renseigner sur toutes les formalités. Le mieux serait donc que vous cherchez des structures qui vous aident dans ses formalités. Pourquoi ne pas opter pour un CFE. Mais c’est quoi le CFE ? Et quels sont les différents types de CFE pour une entreprise ?

Qu’est-ce que le CFE ?

Le CFE ou centre des formalités des entreprises est une structure qui aide dans les procédures de création d’entreprise. Ce centre a été créé par l’état en personne pour venir en aide aux entrepreneurs. On peut donc faire appel à cet organisme pour toutes activités liées aux procédures administratives légales de la société. Si vous voulez donc créer votre propre filiale, ou bien changer votre statut d’entreprise ou fermer votre société, vous pouvez vous tourner vers ce centre. On dit alors que les formalités plus simples avec le CFE, mais est-ce vrai ?

Les formalités des entreprises sont-elles plus simples avec le CFE ?

Entant que centre de formalités des entreprises, le CFE doit donc assurer en matière administrative le suivi des changements et les déclarations d’une société. Il va alors envoyer vos documents aux organismes les plus compétents. On peut dire alors que c’est un aide plus demander surtout pour vous entrepreneur débutant. Puisque cette structure va vous aider dans les formalités, mais aussi elle vous facilitera les tâches à faire. Il faut juste que vous soyez légal dans tout ce que vous faites. Et il faut que vous le déclariez tous les changements avenants dans votre entreprise. La plupart des entrepreneurs peuvent vous affirmer que les formalités plus simples avec le CFE. Cependant, il est à noter que le CFE est différent selon le type d’activité d’une entreprise.

Quels sont donc les différents types de CFE ?

Comme on dit, les formalités plus simples avec le CFE, mais il faut aussi que vous sachiez qu’il y a différents types de CFE et il est spécifique selon l’activité de l’entreprise. Pour les sociétés qui œuvrent dans le secteur artisanal et commercial, il y a le CFE : chambre des métiers et de l’artisanat. Ceci est réservé aux entreprises qui doivent s’inscrire au répertoire de métier, mais aussi aux entreprises de transport de marchandises. Il y a aussi : la chambre de commerce et de l’industrie, l’URSSAF, la chambre d’agriculture. Mais également, on peut citer : le service des impôts aux entreprises et le greffe du tribunal de commerce. Avant de choisir donc le CFE, vous devez d’abord définir votre secteur d’activité et opter pour celui qui vous correspond le plus.

Plan du site